A
 

Partagez | 
 

 Cherise Haul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cherise




MessageSujet: Cherise Haul   Dim 16 Juil - 23:42

Copyright Arrogant Mischief
CHERISE HAUL

« Je suis le créateur du Jeu " Survival Game " »


۞ NOM : Haul
۞ PRÉNOM(S) : Cherise
۞ SURNOM : -
۞ AGE : 32
۞ SEXE : Masculin
۞ ORIENTATION : Bisexuel
۞ GROUPE : Concepteur
۞ MÉTIER : Concepteur de jeux vidéos
۞ NATIONALITÉ : Japonaise
۞ MONDE D'ORIGINE : (In Game ou Real World) Real World
۞ RANG : /

۞ COMPÉTENCES : (Deux compétences) Maîtrise les armes à feu et armes blanches et il connait tout sur le jeu.
۞ POINTS FORTS : Il est discret, il connait tout les coins du jeu et il peut sortir du jeu quand il veut grâce à une machine. Il est un parfait menteur et il n'est pas du genre à balancer des informations importantes même sous la pression et sous les coups.
۞ POINTS FAIBLES : Il n'est pas très rapide et plutôt faible physiquement avec tous les problèmes de santé qu'il a eu autrefois et qu'il a toujours parfois.

۞ AVATAR : Alvin de Tales of Xillia
۞ DOUBLE COMPTE ? OUI
۞ CODE DU RÈGLEMENT :
۞ NIVEAU RP : Voir Kay et Vincent

CARACTÈRE & PHYSIQUE


Physique In Game > /-/ ICI /-/
Physique Real World > /-/ ICI /-/

Bon commençons avec sa tête et son visage. Elle est plutôt normal, assez ronde et son teint est plutôt pâle. Son visage n'a aucune imperfection, aucune ride. Ensuite, parlons de ses yeux, ils sont plutôt normaux et de couleurs marrons. Il affiche toujours un regard neutre sur son visage. Bon ensuite, ses cheveux, ils sont brun et plutôt court. Cherise est assez grand, mesurant 6'0" / 182 cm et il est musclé.

Cherise est un homme intelligent et cultivé, même très intelligent. Il connait beaucoup de chose, surtout sur la technologie, c'est pourquoi il créa son jeu qui est super réaliste. C'est aussi un homme autoritaire et charismatique lorsqu'il est avec son équipe de programmeurs. Très discret, il reste en retrait et n'a jamais montrer son visage au média qui ont voulu l'interroger sur son jeu. Cherise reste caché aux yeux de toute la population. Le créateur est prudent. Il est aussi très concentré, lorsqu'il fait quelque chose, il est difficile d'y en faire sortir. L'homme déteste donc être dérangé ! Il est aussi très sérieux et même froid avec les autres personnes. Il n'aime pas la compagnie, donc il sera dur avec vous. Il déteste par dessus tout se faire traiter de vieux par quelqu'un et il s'énervera rapidement si vous persister à le nommer ainsi. Il est aussi un homme terriblement asocial, il ne viendra jamais vous parlez de lui-même, il préféra s'éloigner discrètement pour ne pas vous voir, car il est du genre à détester tout le monde. Attention, lorsque vous le croiserez dans le jeu, car oui, il vient dans le jeu. Cherise sera sans pitié avec vous, il peut être violent et sadique. Il pourra vous attirer dans un piège et vous y laisser crever ou bien vous tirer dans les jambes et vous laisser là. Il pourra aussi s'amuser à vous torturer mentalement si vraiment il en a envie. Le créateur n'hésitera pas à tricher et quitter le jeu sous vos yeux. Si il fait cela, c'est parce qu'il est jaloux de vous et de la vie que vous mené.

HISTOIRE

Une jeune femme de 17 ans décida un jour d'aller s'amuser un peu en boite de nuit avec ces copines. Elles passèrent une excellente soirée et sur le chemin du retour, elles décidèrent de se séparer pour rentrer chez elle. La jeune femme décida d'emprunter un raccourcis pour arriver plus rapidement, mais ce ne fut pas une bonne idée. Deux hommes étaient là et en la voyant des sourires mauvais apparurent sur le visage. La jeune femme tenta de changer de chemin, mais se retrouva piégé par les deux hommes qui la frappèrent et la jetèrent par terre. L'un d'eu décida que ce n'était pas assez et arracha les vêtements de la jeune femme pour la violer ensuite. Personne ne vint au secours de la pauvre adolescente qui fut abandonnée la dans la rue en larme. Elle réussit tout de même à rentrer chez elle, un petit appartement tout pourrit ou elle vivait seule, puisqu'elle s'était enfuit de chez elle. Elle tenta du mieux qu'elle pu d'oublier cette journée, car personne n'allait lui venir en aide même après cet horreur. La jeune femme ne pu pas oublier malgré tout, car elle commença à se sentir malade, elle passa un test de grossesse et se rendit compte qu'elle était enceinte. Elle n'arriva pas à avorter l'enfant, car c'était contre ces principes, mais elle le maudissait chaque jour. Elle fessait tout pour nuire à la santé du petit être, elle commença à fumer, à boire et tout ce qu'il ne faut pas faire en étant enceinte, elle espérait ainsi se débarrasser du petit comme ça. Malheureusement, ceci n'arriva pas, neuf mois plus tard elle donna naissance à un petit garçon en pleine santé.

Les infirmières lui tendirent l'enfant comme elles le font avec chaque mère, mais cette dernière le regarda simplement pour le maudire une nouvelle fois sans jamais le prendre dans ces bras. Elle du quand même le ramener chez elle et s'occuper de lui, mais elle faisait le minimum le laissant seule souvent l'enfermant dans une pièce lorsqu'il pleurait. Elle le laissait jouer toute seule avec le peu de chose qu'il avait et tenta même parfois de le secouer pour ainsi le tuer, mais elle n'y arriva pas. Lorsque le petit Cherise fut assez vieux pour s'occuper de lui même, elle le négligea complètement. Il vivait toujours dans le même appartement pourrit qui allait pratiquement leur tomber sur la tête, sans chauffage et dont la moisissure se propageait partout. La mère du petit ne lui faisait plus à manger, donc il tentait tant bien que mal de prendre des restes dans le frigo ou bien de fouiller dans les ordures des voisins en espérant trouver quelque chose de mangeable. À trois ans, le petit entra à l'école maternelle et les parents des autres enfants refusaient que Cherise approche leur enfant, car ce n'était qu'un enfant pauvre et surtout d'une femme non marié et victime d'un viole. Donc, encore une fois, il se retrouva seul, la maîtresse ne s'occupant pas plus de lui. Pourtant c'était un enfant très intelligents. Il passa seul les années suivantes à survivre du mieux qu'il peut sans recevoir d'aide de personne.

À 6 ans, il entra en primaire et ce ne fut pas mieux, les enfants restaient loin de lui et les adultes ne se préoccupèrent pas de sa présence. Le midi, il regardait les autres enfants manger leur repas préparé par leurs mères, alors que lui n'avait rien à se mettre sous la dent, sauf des fois un pauvre morceau de pain. La cantine ne lui offrait rien puisque sa mère n'avait pas payer pour qu'il puisse manger là. En rentrant chez lui un jour, il trouva un ordinateur portable abandonné dans les ordures, il le ramassa même s'il était brisé et il décida de le réparer. Cherise réussit à le réparer sans problème et même s'il n'était pas des plus performants il s'en contenta et fut heureux de trouver un moyen de s'échapper de son monde pourrit. Il pouvait passer des heures à jouer à des jeux sans s'arrêter, mais bon la réalité lui retombait toujours dessus un jour ou l'autre. Il n'avait plus reparler à sa mère depuis, elle l'évitait, elle n'allait jamais dans la même pièce que lui et restait le plus souvent enfermée dans sa chambre en pleine dépression à boire de l'alcool et fumer. Plusieurs années passèrent et plus il vieillissait, plus les problèmes à l'école augmentait. L'intimidation commença très vite. Il commença à se faire insulter par la plupart des fils de riches puisqu'il n'avait pas tout ce qui est à la mode. Ensuite, les autres s'y mirent aussi ce retrouvant être le souffre-douleur de toute l'école. Les professeurs et personnels ne vinrent pas l'aider et les coups commencèrent ensuite. À la sortie des classes, il se faisait prendre dans un coin et tabasser par les autres. Le petit Cherise n'était pas grand et fort à cet époque puisqu'il était sous alimenté, donc il ne pouvait rien faire contre les grosses brutes qui le frappaient. Malgré tout, il restait le meilleur de la classe, un enfant très intelligent toujours en avance sur son âge, mais personne ne le félicita ou l'encouragea à aller toujours plus loin. Il était rien, un pauvre déchet aux yeux de tous même aux yeux de sa mère. Malgré tout le petit tentait quand même de s'intégrer dans le monde en tannant d'aider les personnes qui en avaient besoin, mais il se faisait toujours envoyer balader et donc ne pouvait pas faire grand chose. Même à l'école il tenta de se faire des amis, mais ces derniers se sevrèrent de lui pour tous et lorsqu'il avait besoin d'eux, ils le laissaient tomber. Pourtant il continuait de sourire et d'essayer de s'intégrer en croyant que le monde pourrait changer si il ne montrait pas un instant qu'il souffrait.

Les jours d'hiver fut un étape très dur pour Cherise, il tombait pratiquement tout le temps malade puisque chez lui, le chauffage ne marchait pas et les murs n'étaient pas très bien isoler. Il passa donc souvent près de la mort et devait souvent aller à l'école même avec une forte fièvre. Ceci n'empêchait pas les autres de le blesser et le tabasser, s'amusant même à lui voler son unique paire de chaussure pour qu'il rentre pied nu dans la neige. Mais bon même malade comme un chien et blessé, le petit allait toujours à l'école, sauf si vraiment le matin il n'arrivait pas à se lever. Le petit pouvait également passer beaucoup de temps à marcher dans les rues, mais ce n'était pas bien mieux. Les personnes lui jetèrent des regards de dégouts et le regardèrent de haut et ils ne s'empêchèrent pas de lui foncer dedans lorsqu'il était devant lui faisant comprendre qu'un déchet comme lui devait se pousser pour laisser passer les personnes importantes. Le garçon s'installait souvent contre un mur et regardait les gens passés, les larmes coulaient sur ces joues, mais personne ne faisait attention, certain pouvait même se moquer du garçon lorsqu'il le voyait.

Bref, les années passèrent comme ça et à 14 ans, alors qu'il rentrait chez lui tard le soir après une retenu qui lui avait été donné même si ce n'était pas de sa faute. Cherise avait été encore une fois prit dans une bagarre ou il se faisait frapper, mais cette fois il avait réussit à en placer une à l'autre. Bien sûr le garçon n'en était pas resté là et avait accusé Cherise d'avoir commencé la bagarre et tout. Malgré qu'il tenta de se défendre, il ne gagna pas puisque personne n'en avait quelque chose à faire de lui. Il avait donc été forcé de nettoyer une salle de classe seul et maintenant il rentrait chez lui. Il se fit arrêté par un homme très grand et pas du tout rassurant. Le garçon tenta de s'enfuir, mais l'homme l'assomma et il l'amena quelque part. L'hommes n'avait aucune bonne intention et il s'amusa avec le jeune garçon qui était déjà affaiblit par les coups des jeunes de son école. Il n'arriva à rien faire contre l'homme qui en profita pour en faire ce qu'il voulait, le frapper, le violer et j'en passe. Il fut ensuite jeté ailleurs et il du rentrer chez lui avec les vêtements déchirer une nuit froide d'hiver. En rentrant chez lui, il n'y trouva personne sa mère n'était pas là non plus. Le jeune garçon se rendit dans sa chambre et ne pu s'empêcher retenir ces larmes plus longtemps. Il n'avait personne à qui parler, les adultes de sont école n'en auraient rien à faire, il n'avait pas d'ami et sa mère l'ignorait complètement. Ce jour là, il devint encore plus renfermé et froid, mais ces malheurs n'étaient pas finit.

Deux ans après, à l'âge de 16 ans en rentrant chez lui il trouva sa mère assise sur le canapé dos à lui. Des bougies étaient installés partout dans l'appartement allumées. Sa mère finit par se lever et se tourner vers son fils, les larmes coulaient sur ces joues. Elle finit par dire quelque mot qui blessa profondément Cherise "pourquoi ne meurs-tu pas?" "Tu n'aurais jamais du survivre aussi longtemps". C'était des mots comme ça qu'elle lui disait et elle attrapa une bougie qu'elle lui lança dessus, mais il l'esquiva et termina sa course sur des rideaux. Elle attrapa d'autre bougie allumé en le balançant sur lui en lui gueulant de mourir lorsqu'elle n'eu plus d'objet sous la main, elle attrapa un couteau et fonça sur lui. Cherise arriva à esquiver les coups qu'elle tentait de lui mettre en ne sachant pas quoi faire. Il attrapa finalement quelque chose et lui mit un bon coup dans la tête, elle tomba au sol en lâchant le couteau et Cherise s'empressa de le ramasser. Dans sa colère il sauta sur sa mère et la poignarda à plusieurs reprises. Elle fut bientôt morte et l'appartement en train de bruler. Il resta quelque seconde là avant de ramasser son sac et son ordinateur et sortir de l'appartement qui finalement brula entièrement et s'écroula.

Il resta un long moment à regarder les pompiers éteindre les flammes avant de partir, il savait bien que personne ne le rechercherait, il n'était rien aux yeux du monde.  Il se retrouva à errer dans les rues de la ville et y dormir. Il n'avait plus rien, sauf une chose... Ces idées... Donc pendant des années, il commença à créer un jeu. Il s'installa dans un endroit isolé pour faire ce jeu qui allait révolutionner les jeux vidéos. Alors que le jeu était pratiquement terminé, le gouvernement en attendit parler. Le jeu avait une technologie tellement haute que cela les avaient attirés. Ils financèrent le jeu et à l'âge de 22 ans son jeu fut lancé. Il fut lancé d'abord dans des coins perdus pour le tester et l'améliorer. Pendant les tests, Cherise décida d'y ajouter quelque chose. Une fonction qui empêchait quiconque de sortir du jeu et d'y mourir à l'intérieur. Il allait se venger de tout ces gens qui lui avaient marché dessus pendant sa jeunesse. Ces monstres qui l'avaient laissé crever et survivre seul. Dans le jeu, les zombies les représentent, ces personnes l'ayant abandonné. Ils allaient voir ce que ça faisait d'être abandonné dans un monde où tu es seul et que tous veulent ta mort. Après 10 ans, le jeu entra dans la ville et c'est la que tout commença...


۞ PRÉNOM OU PSEUDO : /
۞ AGE DU JOUEUR : /
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?/
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? /
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : /


Codage par Arrogant Mischief sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cherise Haul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aimerai bien essayer d'etre Cherise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sonia Graph :: Répertoire-
Sauter vers: